illustration actualites
vendredi, 14 avril 2017

Les progrès de l'orthokératologie

pdv73 orthokeratologieCliquez ici pour lire l'article

L'orthokératologie, technique qui permet de modifier la courbure de la cornée pour contrôler l'évolution de la myopie, a fait des progrès considérables ces dix dernières années. Le Dr Cary M Herzberg, président de l'IAOMC (International Academy of Orthokeratology and Myopia Control), présente ici les progrès réalisés dans ce domaine et explique comment l'IAOMC espère repousser les limites de la science au cours des prochaines années.

Le Dr Gonzalo Carracedo, de l'Université Complutense de Madrid, explique comment l'orthokératologie est aujourd'hui reconnue à travers le monde en tant que procédure sûre et efficace à long terme.

Les effets de l'orthokératologie (Ortho-K) ont été observés pour la première fois comme effet secondaire des lentilles de contact en polyméthylméthacrylate (PPMA), qui aplatissent le rayon de courbure au fil du temps. « Ce qui était au départ une méthode destinée à réduire les défauts de réfraction des patients myopes est devenue, suite à des choix de design innovants, une technique avancée de modification de la surface de la cornée », explique Dr Cary Herzberg, OD FIAO, président de l'IAOMC (International Academy of Orthokeratology and Myopia Control).

Etant donné que les aberrations optiques d'une surface cornéenne oblate (ellipsoïde aplati) comprennent l'aberration sphérique, les modèles de lentilles plus sophistiqués pouvaient offrir des solutions contre la presbytie et la myopie évolutive. L'orthokératologie a également suscité l'intérêt de praticiens non-conformistes, qui ont insufflé un esprit novateur et imaginatif. « J'ai eu l'honneur de diriger certaines de ces organisations et d'avoir contribué à la fondation de l'International Academy, qui a désormais une portée mondiale », poursuit Dr Herzberg. « Notre mission consiste en partie à contribuer à la découverte de solutions pour lutter contre l'épidémie de myopie qui menace la santé oculaire des générations présentes et futures. »

LIRE LA SUITE...


Article tiré du magazine "Point de vue"

points de vue

Lu 1746 fois